Menu
urszula urszula, September 16, 2014

Will Bates, le 17 septembre 2014

FR_Global_Stats

Je ne suis pas un écrivain, mais je ne peux m’empêcher d’écrire sur ce que je témoigne en ce moment même. En tant que 350.org et en tant qu’un mouvement climatique plus large, je crois que nous faisons un grand pas en avant – et c’est incroyable d’en faire parti et d’imaginer ou tout cela peut nous mener. Laissez-moi vous expliquer.

Nous sommes à quelques jours de la Marche et Mobilisation Populaire pour le Climat (MPC). Des centaines et de milliers de gens vont se rendre dans les rues de New York pour ce qui sera probablement la manifestation la plus grande et plus diverse de tout les temps. À travers le monde des manifestations sont prévues dans plus 1600 endroits, dans 160 pays. Si vous n’êtes pas encore impliqués, ne ratez pas la chance : http://2014.peoplesclimate.org/fr/rejoignez-nous/#host-iframe (ou commencez la votre ici : http://2014.peoplesclimate.org/fr/enregistrez-votre-evenement/#host-iframe).

Cela va être énorme, puissant, et magnifique. Et ce n’est pas seulement la taille de l’événement qui rend ce moment si spécial. Ce qui est peut-être encore plus intéressant est la procédure qui a émergée pour l’organisation et la coordination de ces événements.

En commençant par celui dont je suis le plus proche, voici un petit goût de ce qui se passe au sein de 350.org au milieu du développement du MPC :

En Inde et en Indonésie nos équipes forment des liens plus forts que jamais avec des groupes locaux pour faire avancer l’action qui nous permet de s’éloigner du carbone vers une communauté qui se base sur l’énergie renouvelable – une lutte qui continue aussi longtemps qu’il le faut pour que le travail soit fait. En Europe et en Australie où nos amis à Avaaz et GetUp! planifient une partie des événements les plus grands de la MPC et notre équipe travaille avec eux pour mobiliser les groupes de Fossil Free pendant que nous continuons d’agrandir les mouvements de cession à travers ces continents et aussi aux Etats-Unis et au Canada. (Oh et juste pour couronner le tout, nous faisons aussi appel au Vatican pour qu’ils cessent leurs investissements dans les combustibles fossiles!).

En Afrique notre équipe vient de lancer la campagne #WeLeadYou pour se lever pour la justice climatique dans les endroits où le changement climatique frappe le plus fort. Au Brésil, nous prenons en charge les Ruralistas dans les prochaines élections Brésiliennes. Dans d’autres endroits de l’Amérique Latine notre équipe collabore avec les communautés en Argentine pour accélérer la bataille contre la fracturation, et nous sommes associés avec des groupes qui se préparent pour le Sommet Populaire pour le Climat au prochain sommet UNFCCC à Lima, au Pérou, ce décembre prochain. Et en Océanie, les Guerriers du Pacifique travaillent avec des groupes locaux à Newcastle, en Australie pour bloquer le plus grand port de carbone du monde le 17 octobre. Dans tout ces endroits, des groupes du Global Power Shift sont parmi les raisons principales qui rendent tout ces efforts une réalité.

Toute cette action créative et ces campagnes reflètent le progrès réalisé par un mouvement beaucoup plus large aussi.

L’action des Guerriers du Pacifique en Australie fera aussi partie des actions anti-carbone planifiées sur toute une semaine en octobre, appelée Reclaim Power, dans laquelle il y aura aussi le Global Frackdown Day. Greenpeace a récemment organisé des événements #SaveTheArctic à travers le globe, et ils gardent la campagne en cours avec le mondial #IceRidele 4 octobre. La Journée Mondiale pour le Travaille Décent organisé par, la Confédération Syndicale Internationale pour le 7 octobre, est orientée vers la Justice Climatique. Les communautés frappées par le Typhon Haiyan se préparent à l’action pour l’anniversaire d’un an de cette horrible tempête.

pic

http://2014.peoplesclimate.org/fr/calendrier/

Tout ces efforts et plus se combinent en un mouvement de force qui ne cesse de grandir. Et avec les groupes locaux, les organisations et les réseaux nous trouvons de plus en plus les moyens pour créer une synergie, unir, et atteindre de nouveaux publics. Comme le slogan de la Marche Populaire pour le Climat à New York : pour tout changer, nous avons besoin de tout le monde. Et je vais tout simplement rajouter, nous devons travailler ensemble.

Que ce soit à travers des alliances formelles ou des collaborations ad hoc, nous devons nous mobiliser ensemble – plus stratégiquement et de manière plus puissante. Pas tout le monde peut faire partie de chaque mobilisation, mais il faudra bien plus qu’une seule mobilisation. Ce sont nos battements de tambours collectifs croissants qui vont au final créer les conditions culturelles, politiques et économiques dont nous avons besoin pour réaliser la transformation nécessaire.

La MPC est la mobilisation du moment, mais ça ne s’arrête définitivement pas ici. Et à travers la MPC nous apprenons comment connecter et unir dans la façon dont nous avons besoin. Pour ma part, j’ai hâte de voir comment nous prenons cet apprentissage et énergie collectivement en 2015 et au-delà. Mais je vais un peu trop vite. Pour l’instant restons concentré sur le weekend du 20 au 21 septembre : #PeoplesClimate!

*****

Will Bates est le Directeur Mondial des Campagnes à 350.org